L’origine de l’Halloween

En Amérique du Nord, l’Halloween est une fête qui divertit tout le monde. Les enfants se déguisent et demandent des bonbons aux maisons de leur quartier. Les décorations sont souvent liées à l’horreur ou à l’épouvante. Les gens font des cimetières, accrochent fantômes, sorcières et vampires aux arbres et à la maison. Les familles décorent des citrouilles de toutes sortes. L’ambiance macabre est à l’honneur. D’où vient cette tradition ? Certains prétendent que les compagnies de bonbons sont à l’origine de cette fête à des fins mercantiles, mais la réalité remonte à très loin.

Halloween, d’où vient le nom?

L’origine du nom est en lien avec la fête chrétienne de la Toussaint. Célébrées le 1er novembre, les festivités commençaient la veille, le 31 octobre. Cette fête célèbre les saints, officiels et non reconnus qui sont décédés. En anglais, la Toussaint se prononce All Hallows’ Day et la veille de celle-ci est All Hallows’ Eve. Avec le temps, la contraction des mots résultat à : Halloween.

Malgré que le nom provienne de la fête chrétienne, les traditions proviennent d’une fête celte nommée Samain. Cette fête était une des quatre fêtes irlandaises de l’année. Elle représentait une sorte de Nouvel An, le changement de saison et la fin de l’été. Leur calendrier se terminait le 31 octobre et non le 31 décembre. Des banquets rituels avaient lieu et la légende dit que cette fête avait des propriétés magiques. Les jours de célébrations de cette fête étaient en dehors du calendrier. Les jours n’appartenaient ni à l’année qui finissait ni à l’année qui commençait. La dernière journée de l’année était le moment où les fantômes des défunts pouvaient visiter les vivants. Les costumes étaient utilisés pour faire diversion avec les fantômes. Les gens laissaient des offrandes en nourriture pour tenter de calmer les esprits. Des feux étaient également allumés pour chasser les mauvais esprits.

Qui a apporté cette fête en Amérique du Nord?

L’immigration massive des Irlandais aux États-Unis apporta cette fête sur le nouveau continent. À partir des années 1920, la fête devient de plus en plus populaire à travers l’Amérique du Nord. Les citrouilles illuminées d’une bougie sont probablement le symbole le plus connu de l’Halloween. À l’origine, en Irlande, c’était un navet qui était sculpté et qui était appelé « Jack-o’-lantern » qui signifie Jack la lanterne. Un tison était placé dans le navet pour éclairer. Si vous voulez connaitre la légende, rendez-vous sur cette page. En Amérique du Nord, les citrouilles étaient disponibles en plus grand nombre alors les gens ont commencé à sculpter celles-ci au lieu de navet.

Jack-o’-lantern

La tradition de demander des bonbons proviendrait de l’Irlande également. Les enfants pauvres faisaient du porte-à-porte pour quémander de la nourriture. Parfois, en échange d’une chanson ou d’une prière, du gâteau leur était offert. La tradition de demander des bonbons à l’Halloween commença aux États-Unis dans les années 1930.

L’Halloween nord-américaine prend aussi des aspects du jour des morts (Dia de Muertos) célébrés au Mexique le 2 novembre. Les couleurs vivent, les offrandes de nourritures, d’alcool et autres aspects rappellent plusieurs traditions célébrées plus au nord. Durant cette fête, tous sont costumés et l’esprit est à la fête. Cette fête nécessitera un article à elle seule.

Aujourd’hui, lorsque vous célébrerez l’Halloween avec vos enfants et vos proches, dites-leur d’où provient cette fête. Ce n’est pas une simple fête commerciale où il est permis de manger trois kilos de friandises. C’est une fête qui lève supposément le voile entre les morts et les vivants. Cette célébration est encore nouvelle pour le Québec, ce n’est que dans les années 1960-1970 que la fête gagna en popularité chez les francophones d’Amérique du Nord.

Joyeuse Halloween !

Un commentaire sur “L’origine de l’Halloween

Les commentaires sont fermés.